Les allergies n’attendent pas le printemps

Un nez qui coule, une gorge qui gratte… Vous êtes peut-être allergique. Même en plein hiver, les pollens de noisetier et d’aulne sont déjà bien présents. Des pics importants ont d’ailleurs été constatés ces dernières semaines. Le docteur Christophe Weilenmann a déjà traité des patients en décembre, soit un mois plus tôt que d’habitude. La faute à une météo plutôt clémente.

Une personne allergique est d’ailleurs plus fragile et peut développer en parallèle une infection virale ou bactérienne, par exemple une infection des voies respiratoires. En hiver, « on est plus exposé à des virus et des bactéries qui pénètrent plus facilement dans la muqueuse respiratoire et peuvent déclencher parfois des pneumonies », souligne l’allergologue Christophe Weilenmann. /ncp

Quelques conseils du Dr. Weilenmann

Partager
Link
Météo