Préserver les terres cultivées, oui

La Chambre jurassienne d’agriculture fête l’acceptation de l’Initiative « pour la sécurité alimentaire », mercredi par le Conseil national. La Chambre du peuple reconnaît l’importance du renforcement de l’approvisionnement indigène mais aussi la nécessité de mieux préserver les terres cultivées. Selon la Chambre jurassienne, l’enjeu dépasse l’objectif de donner des perspectives aux familles paysannes et consiste à assurer un approvisionnement indigène issu d’une production durable et diversifiée. Le Conseil des Etats doit encore se prononcer avant la votation populaire, en 2017. /comm +jse

Partager
Link
Météo