Les déchets en débat

Décharge SEOD à Boécourt Zoom sur « Décharge SEOD à Boécourt » (touche ESC pour fermer)
Décharge SEOD à Boécourt (photo: archives).

L'extension de la décharge bioactive de Boécourt au menu des maires francs-montagnards. Plusieurs représentants du Syndicat des communes de la région de Delémont pour l’élimination des ordures et autres déchets, et le directeur du bureau d’ingénieurs en charge de ce dossier, ont présenté les contours de cette idée jeudi soir lors de l’Assemblée des maires des Franches-Montagnes. Le SEOD est le gérant de cette infrastructure de la Courte-Queue qui est intégré au plan directeur cantonal. Le plan financier du projet prévoit un investissement initial de plus de 4 millions de francs. A plus long terme, environ 11 millions de francs devront être injectés, au total, pour la réalisation de ces travaux et l’aménagement de cet endroit. Presque toutes les communes taignonnes envoient déjà leurs déchets verts à destination du village vadais.

Cette intention d’augmenter le volume de cette décharge de 500'000 mètres cubes découle d’un constat : le dépôt actuel est tout simplement plein. La réalisation de cet agrandissement permettra de répondre aux besoins du canton du Jura pour les 30 prochaines années. L’objectif de la soirée, pour les membres du SEOD, était de prendre la température au sein des chefs des différents exécutifs francs-montagnards afin de savoir si ce district est partant dans cette aventure. Une action similaire a également été réalisée en Ajoie, auprès du SIDP, le Syndicat Intercommunal du district de Porrentruy.

Parmi les cinq autres points à l’ordre du jour, les élus ont notamment avalisé les comptes 2015. Il boucle sur un bénéfice de plus de 7’000 francs. Le budget 2016 a également été approuvé. Il table sur un excédent de revenu de 3’000 francs. Enfin, deux membres de l’Ecole Jurassienne et Conservatoire de Musique ont exposé la filière présente dans les Franches-Montagnes. L’EJCM a notamment demandé une participation financière annuelle de 5'000 francs à l’Assemblée des maires des Franches-Montagnes, et ce sur une période de 10 ans. La réponse des élus taignons à cette requête est prévue pour la prochaine séance du 28 avril. /bbo

Partager
Link
Météo