Jacques Gerber s’exprime sur le départ de la présidente de l’HJU

Le ministre jurassien de la santé Jacques Gerber était l’invité du journal de RFJ ce vendredi à 12h15. Il est venu expliquer la non-reconduction du mandat de Pauline de Vos Bolay à la tête de l’Hôpital du Jura.

Le ministre a réaffirmé que les compétences de gestion de l’actuelle présidente n’ont jamais été remises en question. La décision a été prise pour des questions de positionnement et de stratégie de l’HJU. Le double mandat de Pauline de Vos Bolay, qui dirige également l’Hôpital neuchâtelois, pouvait poser problème, notamment dans le cadre du rapprochement avec Bâle.

Une décision politique

Jacques Gerber confirme que la décision est politique, vu qu’elle concerne la stratégie de l’hôpital. Pour cette raison, le Gouvernement n’a pas jugé nécessaire de consulter en amont le conseil d’administration de l’hôpital. Il souhaitait aussi éviter « le petit psychodrame » qui s’était déroulé l’année passée et garantir une décision neutre. Il répond ainsi à François Héritier, vice-président du conseil d’administration, qui regrettait de ne pas avoir été consulté.

Un nouveau conseil d’administration sera nommé pour une année. François Héritier ne souhaite pas en faire partie, mais nous confirme que la plupart des membres actuels ont la volonté de poursuivre leur mandat. Ce conseil devra réfléchir à la gouvernance de l’HJU. Le nombre et la représentativité des membres pourraient être revus : « cela change la dynamique d’un conseil de fonctionner à cinq ou à neuf », nous a déclaré Jacques Gerber ».

Un successeur jurassien : Philippe Receveur ?

Pour le ministre de la santé, le successeur de Pauline de Vos Bolay devrait être jurassien. Sans être un critère impératif, le gouvernement en fait une donnée importante : « il faut que le président de l’HJU ait un réseau régional et une connaissance des mentalités des districts pour pouvoir vendre les solutions qui seront retenues, et les défis seront de taille ».

Le nom de Philippe Receveur circule, mais Jacques Gerber ne confirme ni n’infirme la rumeur. Il a tout de même précisé que le profil de celui qui a été ministre jurassien de la santé entre 2006 et 2010 pourrait correspondre à ce qui est recherché. Contacté cet après-midi, Philippe Receveur ne souhaite pas commenter. Une décision sera prise par le Gouvernement fin mars, début avril au plus tard. /cad

L'entretien intégral avec Jacques Gerber

Partager
Link
Météo