Sauver plus de vies grâce à RéaJura Cœur

RéaJura Coeur Zoom sur « RéaJura Coeur » (touche ESC pour fermer)
Le comité de RéaJura Coeur a présenté la fondation toute fraîchement créée jeudi matin aux médias.

L’association RéaJura Cœur, créée en 2008, est devenue une fondation le 9 février 2016. « Nous avons décidé de changer les statuts afin de pérenniser les buts de RéaJura Cœur, de gagner en visibilité auprès du public et notamment de créer une unité avec les fondations similaires au Tessin et à Fribourg », explique le président de la fondation Christophe Bélet. « Notre principal objectif est d’augmenter le taux de survie lors d’un arrêt cardiaque en favorisant l’accès à la formation aux premiers secours », précise Denis Eschmann, le vice-président de RéaJura Cœur. En moyenne nationale, le taux de survie lors d’un arrêt cardiaque est de 3-5%. Au Tessin, où la fondation est active depuis 10 ans, ce taux est passé à 38%.

Importance des partenariats

Pour y parvenir, la fondation entend mettre en place plusieurs actions coordonnées. Ces mesures nécessitent la collaboration de plusieurs partenaires du canton, tels que le service de la santé, la protection de la population, le service de l’enseignement, l’Hôpital du Jura, la CASU 144 ou encore les polices cantonales et municipales et les sapeurs-pompiers.

La formation, notament des plus jeunes

« Parmi les plans d’action que nous souhaitons mettre en place, il y a en particulier la formation aux premiers secours. Tout d’abord la formation du tout public, mais aussi des entités officielles (polices, pompiers, employés communaux, etc.), ainsi que la formation au sein des écoles tant des enseignants que des élèves », déclare Denis Eschmann. « Le fait de former les plus jeunes nous permettra de changer les mentalités de manière à habituer les enfants d’aujourd’hui à être les adultes responsables de demain. A pouvoir effectuer les gestes de premiers secours de la même manière qu’actuellement ils ont l’éducation routière », indique par ailleurs Christophe Bélet. Autre action que RéaJura Cœur entend favoriser : la mise en place de défibrillateurs dans les véhicules d’intervention des services de police secours et des services du feu. Finalement, l’objectif de la fondation est de développer un système de coordination de l’alarme des premiers répondants par le biais d’une application déjà en vigueur par exemple au Tessin. /afa

Partager
Link
Météo