Le PSA soutient Roberto Bernasconi

Roberto Bernasconi Zoom sur « Roberto Bernasconi  » (touche ESC pour fermer)
Roberto Bernasconi pourra compter sur les voix autonomistes lors du second tour du 3 avril

Le PSA change de stratégie. Le parti socialiste autonome va soutenir Roberto bernasconi. Il a pris sa décision jeudi dernier en assemblée générale extraordinaire et l'a communiquée mardi matin. Jusqu’ici, la formation politique avait refusé de s’engager en faveur du député de Malleray en course pour l’élection complémentaire au Conseil-exécutif. Elle avait cependant laissé la liberté de vote à ses membres pour le premier tour. Le PSA explique ce revirement par la volonté de faire obstacle à la droite dans le second tour qui oppose deux candidats du Jura bernois, le socialiste Roberto Bernasconi et l’UDC Pierre-Alain Schnegg.

Le candidat socialiste a fait ses preuves au premier tour

« Avec son bon résultat au premier tour, Roberto Bernasconi a démontré sa capacité à rallier les voix de la gauche dans le canton de Berne », déclare le PSA dans un communiqué. Le parti entend empêcher l’élection de Pierre-Alain Schnegg grâce à la moyenne géométrique, qui donne plus d’importance aux voix des électeurs du Jura bernois. Ce système avait notamment permis au socialiste Philippe Perrenoud de battre Manfred Buhler en 2014, alors que le candidat UDC disposait de 10'000 voix d’avance à l’échelle cantonale.

« Pierre-Alain Schnegg incarne tout ce que le PSA rejette »

Le parti socialiste autonome évoque aussi l’avenir de Moutier dans sa décision. La formation indique que les électeurs autonomistes indécis doivent savoir que « jouer l’abstention aurait pour possible conséquence la remise en question du processus du vote communaliste de Moutier ». Pierre-Alain Schnegg a affirmé à plusieurs reprises que le Conseil-exécutif devait s’engager pour le maintien de Moutier dans le canton de Berne.

Roberto Bernasconi offre des garanties au PSA

De son côté, Roberto Bernasconi a assuré au parti socialiste autonome qu’il ne prendrait pas part à la campagne de Moutier, et qu’il ferait preuve de réserve dans ce dossier. Le candidat du PSJB a « formellement confirmé que le vote d’autodétermination se déroulera sans embûche pour les Prévôtois, dans le respect du droit et dans la même ligne que celle suivie jusqu’ici par Philippe Perrenoud et la Délégation du Conseil-exécutif pour les affaires jurassiennes ». Le PSA parle d’assurances solides de la part de Roberto Bernasconi. /ast

Partager
Link
Météo