Quatre députés de La Baroche défendent le dernier office de Poste

La Poste de Miécourt Zoom sur « La Poste de Miécourt » (touche ESC pour fermer)
La Poste de Miécourt doit fermer ses portes en juin.

Quatre députés de La Baroche montent au front pour sauvegarder le dernier office de Poste de la commune. David Balmer (PLR), Christophe Berdat (PS), Alain Lachat (PLR) et Romain Schaer (UDC) ne décolèrent pas. Ils ont appris que le guichet postal de Miécourt devrait fermer ses portes en juin prochain. Ce qui provoque plus particulièrement leur irritation, c’est que les autorités communales ont apparemment donné leur feu vert à cette fermeture. Pire : elles l’ont fait sans en avertir la population.

Les quatre élus se demandent dans leur communiqué de presse « où est passé l’esprit combatif de leur Baroche ». Ils estiment qu’il s’agit là d’une grave erreur d’appréciation et demandent au Conseil communal de revoir sa décision.

Contacté, Romain Schaer évoque des pistes pour mener l’affaire plus loin, pour autant qu’ils aient l’appui de la population : une pétition, ou la mise sur pied d’une assemblée communale, mais également une rencontre d’une délégation élargie de la commune avec la Poste.

 

Le maire réagit

Selon le maire, la Poste est chargée d’informer la population de la fermeture de ce guichet. Jean-Pierre Gindrat assure que les autorités communales ont tenté de trouver des solutions pour maintenir ce bureau. Le géant jaune a démontré que les statistiques de cette agence étaient en baisse. De plus, le buraliste prend sa retraite ces prochains mois. Le Conseil communal a préféré trouver « un bon arrangement », selon Jean-Pierre Gindrat, à savoir un service à domicile. Une pratique courante dans les autres villages de la commune. Le maire est sceptique quant au lancement une pétition. Il estime que « ce serait de l’énergie mis pour rien ». Travaillant à la Poste, il a constaté que d’autres offices bien plus grands avaient déjà fermé. /iqu+ncp

Partager
Link
Météo