Des chiffres mitigés pour la sécurité routière

Gilles Bailat, chef de la gendarmerie jurassienne, et Damien Rérat, commandant de la police cantonale Zoom sur « Gilles Bailat, chef de la gendarmerie jurassienne, et Damien Rérat, commandant de la police cantonale » (touche ESC pour fermer)
Les chiffres de la statistique routière 2015 ont été présentés par le chef de la gendarmerie jurassienne Gilles Bailat (à gauche) et par le commandant de la police cantonale jurassienne Damien Rérat (à droite).

Le bilan 2015 de la sécurité routière dans le canton du Jura présente des résultats contrastés. Les chiffres ont été dévoilés vendredi matin par les responsables de la police cantonale. Principaux enseignements : le nombre d’accidents a augmenté mais les routes jurassiennes ont fait moins de morts et de blessés graves.

Les résultats en chiffres

Dans le détail, le nombre d’accidents s’est fixé à 327 en 2015, soit une hausse de 8,63% par rapport à l’année précédente. Les accidents avec dommages matériels ont connu, quant à eux, une augmentation de 15,71% avec 162 cas.

Autre augmentation : celle du nombre global de blessés qui se monte à 206 contre 204 en 2014. La hausse est toutefois très faible, soit 0,98%. Le nombre de blessés légers est passé de 162 à 177. Moins de blessés graves ont, en revanche, été enregistrés en 2015. Le nombre se fixe à 29 victimes contre 42 l’année précédente, soit une baisse de 30,9%. Les routes jurassiennes ont, enfin, provoqué moins de décès en 2015. Trois morts ont été enregistrés contre cinq en 2014. A noter que les trois décès sont survenus sur l’A16.

La hausse du nombre d’accidents s’explique, notamment, par l’augmentation constante du nombre de véhicules immatriculés. Reste que les trois principales causes d’accidents – le manque d’attention, l’alcool, la drogue et les médicaments ainsi que la vitesse – ont connu une augmentation de leur chiffre respectif.

Encore davantage de contrôles

Le nombre de véhicules contrôlés au radar a connu une augmentation en 2015. Il est passé de 107'309 à 141'207. Le taux d’infraction a également enregistré une hausse à 4,63% contre 3,92% en 2014. Le nouveau radar semi-stationnaire entré en service en décembre a surveillé à lui seul 64'664 véhicules.

Les contrôles seront renforcés durant l’année en cours mais avec un changement de méthode. La police cantonale jurassienne compte augmenter sa présence sur les jours et les heures à risques, soit entre 15h et 17h, principalement les samedis et dimanches. Elle va également organiser des contrôles ciblés, notamment sur le manque d’attention liée au téléphone portable. Les forces de l’ordre vont également mener des actions plus ponctuelles afin d’être davantage mobiles.

Les contrôles seront donc de durée limitée mais ils s’opéreront plus souvent et en changeant rapidement d’endroits. Cette modification permettra ainsi de mieux cibler les actions mais sans toutefois renoncer à des semaines de contrôles renforcées. /comm + fco

Partager
Link

Galerie photos liée

25.01.2016
Météo