« C’est un échec »

Les membres des comités pour la fusion du Cornet avaient le sourire malgré ce constat d'échec Zoom sur « Les membres des comités pour la fusion du Cornet avaient le sourire malgré ce constat d'échec » (touche ESC pour fermer)
Les membres des comités pour la fusion du Cornet avaient le sourire malgré ce constat d'échec

Le non de Belprahon laisse un goût amer aux comités pour la fusion du Cornet. Leur président a déclaré dimanche que malgré le oui sorti des urnes à Eschert, Grandval, Crémines et Corcelles, ce résultat était un échec. L’objectif des initiatives communales soumises au peuple avait pour but d’assurer l’unité du Cornet, mais il n’a pas été atteint. Malgré cela, les comités soutiennent un projet de fusion à quatre communes. Les travaux seront d’ailleurs lancés rapidement. Le maire de Corcelles, Jean Aebi, a déjà invité les exécutifs des autres communes à une séance le 11 avril. Elle aura pour but de constituer le comité de pilotage qui devra élaborer un contrat de fusion dans les douze mois à venir. Les membres des comités d’initiative sont aussi conviés à ce rendez-vous auquel participera un expert du bureau Compas, ainsi que le député d’Eschert Patrick Gsteiger. /ast

Partager
Link
Météo