Un engagement contre les mines

Frédéric Guerne, directeur de la Fondation Digger et les membres du Regiocaté Mennonite Jura - Jura bernois posent devant la machine qui sera présentée à Berne dans le cadre de la Journée de sensibilisation au problème des mines. Zoom sur « Frédéric Guerne, directeur de la Fondation Digger et les membres du Regiocaté Mennonite Jura - Jura bernois posent devant la machine qui sera présentée à Berne dans le cadre de la Journée de sensibilisation au problème des mines. » (touche ESC pour fermer)
Frédéric Guerne, directeur de la Fondation Digger, et les membres du Regiocaté Mennonite Jura - Jura bernois posent devant la machine qui sera présentée à Berne dans le cadre de la Journée de sensibilisation au problème des mines.

Des jeunes de la région s’engagent contre les mines antipersonnel. Un groupe de catéchumènes du Regiocaté Mennonite Jura - Jura bernois à décider de participer à la journée internationale de sensibilisation au problème des mines qui se tient lundi dans les villes de Berne et Genève. L’idée a été lancée suite à la visite du groupe de la Fondation Digger à Tavannes. « Les jeunes ont été touchés par l’exposition » explique Isabelle Geiser, catéchète. Ils décident alors d’aider la fondation tavannoise à la promotion de cette journée.

Des ventes de grittibenz

Le groupe de jeunes a alors commencé à récolter des fonds. Au mois de décembre, il a réalisé de nombreuses ventes de grittibenz. Ceux-ci étaient amputés d’un membre pour soulever les conséquences des mines sur le corps d’un humain. Les fonds récoltés permettent qu’une machine de la Fondation Digger soit transportée et présentée à Berne lundi lors de la journée mondiale contre les mines. « Pour moi, c’est un beau signe que l’on fait en direction des personnes qui vivent aux alentours de terrains minés. Nous, nous pouvons nous déplacer à vélo tandis que ces personnes ne le peuvent pas, de peur de tomber sur une mine » indique Marie-Jeanne Ummel, catéchumène du Regiocaté Mennonite Jura - Jura bernois.

En vélo à Berne

Les catéchumènes vont donc prendre la direction de la capitale fédérale dimanche à vélo. Le départ sera donné vers 14 h 30 de la Fondation Digger à Tavannes. Après une halte pour la nuit, le groupe retrouvera la machine à Berne lundi vers midi.

Une journée peu connue

La journée internationale de sensibilisation au problème des mines existe depuis 10 ans. Mais cette journée passe largement inaperçue. « La démarche de la lutte contre les mines a commencé vers 1997. On se souvient notamment de l’engagement de Lady Diana et les traités d’Ottawa. Ça a réellement été le déclencheur. Mais comme beaucoup de choses, l’actualité bouge et change. La couverture des terrains pollués alors disparus de l’actualité » indique Frédéric Guerne, directeur de la Fondation Digger. À ce jour, des champs, d’une taille équivalente à deux fois la surface du lac Léman, n’ont toujours pas pu être déminés. Près d’une soixantaine de pays sont touchés par ce problème. /seb

Entretien réalisé en compagnie de Frédéric Guerne

Une machine Digger en plein travail. (photo: Digger) Zoom sur « Une machine Digger en plein travail. (photo: Digger) » (touche ESC pour fermer)
Une machine Digger en plein travail. (photo: Digger)

Partager
Link

Galerie photos liée

23.05.2011
Météo