Caisse cantonale neuchâteloise de compensation victime d’un piratage

Mauvaise surprise pour la Caisse cantonale neuchâteloise de compensation: depuis lundi après-midi, cet organe de l’Etat est victime d’un piratage de sa ligne téléphonique. Des démarcheurs utilisent le numéro de la CCNC en lieu et place du leur pour contacter de nombreuses personnes à des fins publicitaires. Les auteurs de ces appels parlent assez mal le français et demandent généralement l’âge de leur interlocuteur, selon Johnny Meyer, sous-directeur de la Caisse cantonale neuchâteloise de compensation.

La CCNC a, du coup, reçu des centaines d’appels de citoyens depuis lundi à ce propos. La Police neuchâteloise a été informée de ce cas de « spoofing », un terme qui désigne les cas d’usurpation d’identité sur le plan informatique. Des investigations sont en cours, mais elles sont souvent complexes dans ce domaine, selon la Police neuchâteloise, qui précise que les auteurs de ce type d'usurpation d'identité agissent souvent depuis l'étranger. Il est également impossible à ce stade de trouver une parade à cet état de fait.

La Caisse cantonale neuchâteloise de compensation se réserve le droit de porter plainte. Elle prie la population de ne pas lui tenir rigueur de ces désagréments, dont elle se dit également victime. /sbe

Partager
Link
Météo