Accusées d'escroquerie, elles s'en sortent bien

Le Tribunal de Porrentruy a rendu son verdict vendredi dans l'affaire d'escroquerie qui l'occupait depuis la veille. Les deux prévenues - qui devaient répondre d'escroquerie par métier, éventuellement extorsion et chantage par métier, vol et infraction à la Loi sur la circulation routière - s'en sont plutôt bien sorties.

Pas de passage par la case "prison"

La première a écopé de 240 jours-amende de 10 francs avec sursis pendant cinq ans. Cette ressortissante des Balkans a été reconnue coupable d'un cas d'escroquerie par métier, de vol et d'infraction à la LCR. Elle doit aussi rembourser la somme de 45'000 francs à un plaignant. La deuxième accusée, complice suisse de la première, n'a été reconnue coupable que de vol. Elle a écopé de 10 jours-amende de 30 francs avec sursis pendant deux ans.

Pour rappel, les deux femmes ont notamment comparu pour avoir soutiré la somme d'environ 223'000 francs auprès de sept plaignants, sept hommes, entre 2009 et 2011. Pour le juge Pascal Chappuis, ces derniers se sont fait avoir: "Avec un peu d'attention et de réflexion, ils ne seraient pas tombés dans le piège. Des vérifications étaient possibles avant de verser de l'argent". Un des plaignants, apparemment sous le charme de la prévenue au moment des faits, se verra toutefois rembourser la somme de 45'000 francs. "Cet homme était visiblement amoureux. Il était dans un état de dépendance totale. Sa crédulité était aveugle", a commenté le juge, qui a estimé que la prévenue avait joué avec les sentiments du lésé. Pascal Chappuis a donc prononcé l'escroquerie par métier pour ce cas-là.

Absence de scrupules de la principale accusée

Malgré les peines relativement clémentes annoncées par le Tribunal, le juge a tout de même parlé de culpabilité grave et d'action avec absence totale de scrupules en ce qui concerne la prévenue principale. Il a ouvert l'audience par cette phrase: "Je dirai trois mots pour vous qualifier dans cette affaire: menteuses, cupides, immorales". /rch

Partager
Link
Météo