Le parc d'innovation va s'agrandir

Le directeur de Créapole Daniel Rüegg Zoom sur « Le directeur de Créapole Daniel Rüegg » (touche ESC pour fermer)
Le directeur de Créapole, Daniel Rüegg

La zone d'activités du parc d'innovation poursuit son élan. La zone destinée aux nouvelles technologies s’étend à Courroux, aussi bien au niveau des bâtiments qu’en termes d’innovation. Une construction va voir le jour au printemps. Un grand bâtiment comprenant 8 modules de 500 mètres carrés chacun va sortir de terre à côté du bâtiment déjà existant. Il devrait recevoir ses premiers locataires à la rentrée d'automne 2017. Le projet est même en avance par rapport à l’agenda de Créapole et du parc d'innovation, la société chargée de diversifier le tissu économique du canton. Le but de ce nouveau complexe est de créer un écosystème pour l’innovation et d’héberger des projets de création d’entreprise. Recherche et développement, start-up et industrialisation de produits seront abrités dans ce nouvel écosystème. L’antenne jurassienne de Switzerland innovation Park Basel Area prendra également place dans la zone.

Daniel Rüegg, le directeur de Créapole explique que, « le projet d'implantation du SIP sera le chaînon manquant entre les hautes écoles et les entreprises. Un mélange de savoir-faire et d’étude, un passage de la recherche fondamentale à la recherche appliquée ». Il prend un exemple concret pour démontrer cette émulation: « Actuellement, dans le bâtiment déjà construit, une société qui s’est implantée début janvier a discuté avec un voisin à l’étage du dessous et une première idée est sortie. C’est un phénomène que nous avons déjà pu constater sur nos sites de Porrentruy et du Noirmont par exemple ».  /lbr

Partager
Link
Météo