Sur les traces du curé de Liebsdorf

Joseph Stamm. Zoom sur « Joseph Stamm. » (touche ESC pour fermer)
Joseph Stamm.

La vie de Joseph Stamm racontée par Philippe Charmillot

Le 17 avril 1945, l’abbé Joseph Stamm mourrait sous les balles de ses geôliers. Ce prêtre alsacien a sauvé la vie de nombreuses personnes en les faisant passer de Liebsdorf à Charmoille avant d’être arrêté. Dimanche, pour les 71 ans de sa mort, le service de cheminement de la foi de l’Eglise du Jura a mis sur pied une marche en son honneur. Une soixantaine de personnes ont ainsi cheminé dans les pas de ce religieux.

Une marche pleine de souvenirs

Pour l’un des guides de cette marche, le diacre Philippe Charmillot, ce n’est pas simplement l’occasion de commémorer le curé de Liebsdorf. C’est aussi l’opportunité de prier pour tous les inconnus qui agissent de manière positive. Ces personnes qui se battent au nom de leur foi pour sauver des vies.

Une vie bien remplie

Lors de la Seconde Guerre mondiale, Joseph Stamm a fait partie dès 1940 d’un réseau. Le but était de permettre à des pilotes alliés ou encore des prisonniers évadés de venir en Suisse. Une centaine de personnes auraient ainsi été sauvées, selon les témoignages. Le curé de Liebsdorf a été abattu en 1945. Il avait été fait prisonnier deux ans plus tôt et était incarcéré à la prison de Wolfach. /rga

Partager
Link
Météo