Le serpent à l’honneur aux Franches-Montagnes

 Zoom sur «   » (touche ESC pour fermer)
Patrick Wibart (de dos) donne ses instructions à la trentaine de participants lors de la première journée du séminaire « Serpent ».

La colonie des Rouges-Terres au Bémont vit au rythme de différents sons musicaux. Un séminaire de serpent se déroule depuis jeudi après-midi jusqu’à dimanche. Cet instrument de musique, d’un poids d’environ 15 kilos, est à vent et en bois : il ressemble à la forme de l’animal, d’où son nom. Durant les quelques jours dans les Franches-Montagnes, la trentaine de stagiaires est encadrée par plusieurs professeurs. Les participants, après s’être échauffés ensemble, sont répartis dans différents ateliers. Les musiciens proviennent de l’ensemble de l’Europe et sont âgés entre 10 et 78 ans. A noter que ce cours de perfectionnement, organisé conjointement par Michel Godard et Stephan Berger, a lieu pour la troisième fois dans le district, après 2012 et 2014. /bbo

Partager
Link
Météo