Crémines écartée du projet de Fusion du Cornet

Le Cornet Zoom sur « Le Cornet  » (touche ESC pour fermer)
Le Cornet

Le projet de Fusion du Cornet est coupé dans son élan. Il devra se poursuivre sans Crémines et ce jusqu’à ce qu’une décision définitive ne soit rendue par la préfecture du Jura bernois. Cette mesure a été prise mercredi et communiquée jeudi. Elle fait suite à un nouveau recours déposé le 20 avril par Cédric Ross, un citoyen de Crémines qui revient à la charge. Il avait en effet déjà essayé d’empêcher la tenue du scrutin, sans succès. Aujourd’hui il demande à nouveau l’annulation de la votation. Mais il ne s’arrête pas là, Cédric Roos souhaite que tous les engagements pris par Crémines dans le projet de Fusion du Cornet soient déclarés nuls.

 

Cédric Roos nous explique ce qui a motivé son nouveau recours

Par le moyen d’une mesure superprovsoire, le préfet du Jura bernois, Jean-Philippe Marti, interdit à la commune de Crémines d’effectuer toute démarche en lien avec l’élaboration du projet de mariage. Patrick Gsteiger, le président du nouveau comité de pilotage pour le projet de fusion du Cornet a pris acte de cette décision pour le projet de fuison du Cornet, prend acte de cette décision mais ne dramatise pas.

Patrick Gsteiger déplore ce nouveau recours

Le préfet du Jura bernois devra quant à lui rendre sa décision sur les deux recours déposés par Cédric Roos. Nous avons contacté Jean-Philippe Marti, le préfet Il nous a indiqué que même si les deux recours sont formellement distincts l’un de l’autre. La décision qu’il rendra sur l’un des recours peut avoir des conséquences sur l’autre car les deux dossiers sont liés. /anl

(Sons disponbiles uiquement depuis la version classique du site internet)

Partager
Link
Météo