« Les scieries, un marché de proximité en perdition »

Les difficultés économiques rencontrées par l’industrie du bois en 2015 ont été conséquentes. L’association Industrie du bois Suisse romande a d’ailleurs tiré la sonnette d’alarme au moment de délivrer son rapport d’activités 2015. Elle indique que la Romandie comptait encore 90 scieries en 2002, alors qu’il n’y en a plus que 50 aujourd’hui. Cette baisse de 44% s’explique par la suppression du taux plancher au début de l’année passée et pas un accroissement de la concurrence des marchés étrangers.

Selon Gaspard Studer, président de l’IBSR, tous les acteurs de la filière du bois pourraient en faire les frais (forestiers, transporteurs, charpentiers et menuisiers). Ce dernier estime qu’une solidarité entre eux est nécessaire, afin de favoriser un marché de proximité. /emu

Partager
Link
Météo