La répartition des présidences suscite le débat

Parlement jurassien Zoom sur « Parlement jurassien » (touche ESC pour fermer)
Parlement jurassien

Le Bureau du Parlement donne sa version des faits sur la répartition des présidences du législatif. Suite à un communiqué du groupe Verts/CS-POP qui regrettait de ne plus pouvoir accéder à la tête du Parlement en 2019 comme prévu mais seulement en 2020, le Bureau a publié son propre communiqué jeudi.

Selon lui, une première répartition avait été unanimement décidée en 2011. Celle-ci a toutefois dû être revue suite aux résultats des élections cantonales d’octobre 2015 pour tenir compte de la force des différents partis. Plusieurs variantes ont ainsi été établies pour les années 2016 à 2025. L’une d’entre elles a été soumise au vote de la majorité du Bureau qui a choisi de fixer l’année de présidence du groupe Verts/CS-POP en 2020. Selon le Bureau, « la répartition effectuée en 2011 ne pouvait être considérée comme acquise définitivement ». Il ajoute que « le Bureau s’est toujours positionné en prenant en considération les groupes parlementaires et jamais les personnes ». /alr + comm   

Partager
Link
Météo