Pierre Bonhôte est décédé

Pierre Bonhôte. Zoom sur « Pierre Bonhôte. » (touche ESC pour fermer)
Pierre Bonhôte.

Pierre Bonhôte est décédé mercredi des suites d’une infection bactérienne foudroyante. L’ancien chimiste cantonal, ancien conseiller communal de la Ville de Neuchâtel et ancien conseiller aux Etats avait 51 ans. La nouvelle a été annoncée jeudi par sa femme, dans un communiqué transmis aux médias.

Défenseur des plus démunis, de la nature et de la protection des consommateurs, Pierre Bonhôte a fait ses débuts en politique en 1988, en tant que Conseiller général à Hauterive. Il y présida le Parti socialiste neuchâtelois de 1998 à 2001 avant d'entrer au Grand Conseil neuchâtelois en 1989. Un mandat qu’il a exercé pendant 20 ans. Il a notamment déposé une motion en faveur de la fusion des entreprises de transports publics cantonales, un texte accepté en 2007 et mise en œuvre en 2012.

Pierre Bonhôte a également occupé le fauteuil de conseiller communal à Neuchâtel de 2000 à 2004. Le socialiste a siègé parallèlement au Conseil des Etats, poste qu’il a occupé de 2005 à 2007. Il y a notamment défendu l’initiative Parlementaire pour protéger les consommateurs contre les abus du démarchage téléphonique. En 2008, Pierre Bonhôte est devenu collaborateur scientifique puis chimiste cantonal adjoint au Service de la consommation et des affaires vétérinaires du canton de Neuchâtel. Il a ensuite été nommé chimiste cantonal et chef de la police du commerce au SCAV. Poste dont il a démissionné l’année passée pour retourner dans des activités plus proches de la science et de la recherche.

La messe d’adieu a lieu mardi prochain à 10h à l’Eglise Rouge à Neuchâtel. /sma-comm

Partager
Link
Météo