Loi sur l’asile : que direz-vous le 5 juin ?

De gauche à droite : Romain Schaer, président de l'UDC Jura, Alexandre Rossé et Raphaël Chalvertat, journalistes, Michaël Pfeiffer, juriste à l'Organisation suisse d'aide aux réfugiés. Zoom sur « De gauche à droite : Romain Schaer, président de l'UDC Jura, Alexandre Rossé et Raphaël Chalvertat, journalistes, Michaël Pfeiffer, juriste à l'Organisation suisse d'aide aux réfugiés.  » (touche ESC pour fermer)
De gauche à droite : Romain Schaer, président de l'UDC Jura, Alexandre Rossé et Raphaël Chalverat, journalistes, Michaël Pfeiffer, juriste à l'Organisation suisse d'aide aux réfugiés.

Modifier la loi sur l’asile pour accélérer les procédures. C’est l’objet sur lequel les Suisses sont appelés à se prononcer le 5 juin. Le projet prévoit notamment que les différentes demandes soient traitées en 140 jours maximum dans des centres de la Confédération. Le but est de gagner en efficacité et de réunir sous un même toit toutes les personnes et organisations concernées par les procédures d’asile. Le texte a été élaboré en accord avec les cantons, l’Union des villes suisses et l’Association des communes suisses. Il a également été accepté par le Parlement à une forte majorité.

Pour en débattre, votre radio a accueilli mercredi à Delémont Michaël Pfeiffer, juriste à l’Organisation suisse d’aide aux réfugiés, qui soutient l’acceptation de la révision de la loi, ainsi que Romain Schaer, président de l’UDC-Jura et député au Parlement jurassien, qui la rejette. /alr + rch   

Pour réécouter le débat :

Partager
Link
Météo