Une association et une initiative contre la géothermie profonde

Projet pilote de géothermie profonde à Haute-Sorne Zoom sur « Projet pilote de géothermie profonde à Haute-Sorne » (touche ESC pour fermer)
Une vue du projet prévu à Glovelier

Le projet de géothermie profonde en Haute-Sorne à nouveau sur le devant de la scène médiatique. Au lendemain de la procédure d’instruction qui s’est tenue devant la Cour administrative du tribunal cantonal, une association sera constituée ce jeudi à Bassecourt. « Citoyens Responsables Jura » veut réunir les personnes opposées à ce projet prévu à Glovelier, projet qui prévoit la construction d'une centrale en réalisant des forages sur environ cinq kilomètres de profondeur pour produire de l’électricité.

Jack Aubry, citoyen de Haute-Sorne, est pressenti pour prendre la présidence de « Citoyens Responsables Jura ». Invité dans La Matinale jeudi, il a regretté le fait que « les gens ne se rendent pas compte de ce qui va arriver. La population n’est pas réellement au courant ». Et d'avancer ses arguments : « Les promoteurs veulent réaliser des forages à cinq kilomètres sous terre. Personne ne connait ce qu’il y a à cette profondeur, même les promoteurs. Il est donc fort probable que des séismes se produisent. Mais on ne sait ni quand, ni à quelle magnitude ! »  Et Jack Aubry de craindre également la pollution de l'eau, les explosions, l'arrivée de maladies, de cancers. Un alarmisme assumé « parce qu'il faut réveiller les gens ».

Lancement d'une initiative populaire

Pour se faire connaître et entendre, « Citoyens Responsables Jura » va lancer une initiative populaire cantonale intitulée « NON à la géothermie profonde dans le Jura », a révélé Jack Aubry. « Comme le peuple n'a pas eu son mot à dire, on va lui donner la possibilité de se prononcer ». Reste désormais à ces citoyens responsables de trouver 2000 signatures pour déposer leur texte à la Chancellerie.

L'interview complète de Jack Aubry

Partager
Link
Météo