Jean-Yves Gentil quitte aussi le Parlement

Jean-Yves Gentil met un terme momentané à ses mandats politiques. Après l’annonce de son retrait du Conseil communal de Delémont, le député socialiste a présenté sa démission du Parlement jurassien pour des raisons personnelles. Il a exprimé le besoin de prendre un peu de distance, pour lui et ses proches. Jean-Yves Gentil n’exclut toutefois pas de réintégrer un jour le monde de la politique pour se remettre au service de la collectivité.

Jean-Yves Gentil était entré au Parlement le 15 décembre 2010. Il a présidé le législatif cantonal en 2015. Pour lui succéder, Josiane Daepp (Courcelon) est pressentie en qualité de première suppléante du PS. Valérie Bourquin (Courrendlin) devrait quant à elle devenir suppléante. Le mandat doit commencer lors de la séance du Parlement du 22 juin prochain. /rch

Partager
Link

Galerie photos liée

26.10.2016
Météo