Une belle expérience sur la Croisette

Jean Vital Joliat a vécu quelques jours enrichissants sur la Croisette. Le réalisateur jurassien établi à Montréal était au Festival de Cannes la semaine passée. Il a présenté son court-métrage intitulé « Cassandre » lors du Short Film Corner, une production mettant en lumière les dérives des réseaux sociaux.

Jean Vital Joliat a profité de son passage à Cannes pour nouer des contacts avec des producteurs, des diffuseurs et des acheteurs. « J’ai pu faire connaître mon court-métrage à des gens du monde entier. Il a divisé. Des personnes ont adoré, en faisant référence à des réalisateurs que j’aime bien. Ca m’a fait plaisir. D’autres personnes, à l’inverse, n’ont pas aimé pour diverses raisons. On peut faire le meilleur film du monde, mais on ne va jamais satisfaire tout le monde. Et heureusement ! », raconte Jean Vital Joliat.

« Une prise de conscience »

Le Jurassien entend désormais évoluer dans son travail suite à sa visite sur la Croisette : « J’ai eu comme une prise de conscience là-bas. Je pourrais faire d’autres choses, davantage de plans-séquences. Être à Cannes m’a inspiré pour faire des films « autrement », de manière plus singulière. C’était vraiment enrichissant ».

Jean Vital Joliat va désormais poursuivre son travail au Québec. Il retourne à Montréal cette semaine. /rch

Partager
Link
Météo