Le PS s’interroge sur l’éventuelle visite du pape dans le Jura

Qui paiera la facture si le pape François venait dans le Jura ? C’est la question écrite déposée ce mardi par le groupe socialiste au Parlement jurassien. Le député Nicolas Maître demande notamment au Gouvernement comment il pense engager les deniers cantonaux dans ce projet, et s’il entend associer les Jurassiens à la démarche. Le PS s’interroge : le canton peut-il se payer un tel événement ?

« La mobilisation serait conséquente »

Les socialistes ne veulent pas passer pour des rabat-joie, mais ils ne souhaitent pas se jeter tête baissée pour accueillir le pape à Porrentruy. « Nous ne remettons pas en cause la perspective de la venue du pape François dans le Jura, mais nous souhaitons savoir si le Gouvernement a déjà été contacté par les initiateurs de ce projet, afin d’y associer la population rapidement. Les parlementaires doivent aussi être avisés par rapport à un budget qui pourrait être discuté », explique Nicolas Maître. Le député PS évoque aussi l’organisation : « La mobilisation au niveau de la sécurité et de la logistique serait conséquente. Le bouclage total du territoire serait d’actualité. La question est de savoir si nous pouvons nous payer une telle visite. Il nous faut des garanties quant au coût total qui serait à la charge de la collectivité cantonale ».

Pour rappel, le président de la Confédération Johann Schneider-Amman et François Lachat se sont rendus au Vatican au début du mois. Ils avaient offert au pape une gravure de Porrentruy, soit une vue de la cité des Princes-Evêques en 1634. La volonté d’inviter le souverain pontife dans le Jura avait déjà été exprimée à Rome il y a une année par le Conseiller aux Etats Claude Hêche, le ministre Charles Juillard et le maire de Porrentruy Pierre-Arnauld Fueg. /rch

Partager
Link

Galerie photos liée

26.10.2016
Météo