De gros travaux pour un petit ruisseau

Cours d'eau de Bressaucourt Zoom sur « Cours d'eau de Bressaucourt » (touche ESC pour fermer)
Cours d'eau de Bressaucourt

Plus de places pour le cours d’eau de Bressaucourt. Son lit a été totalement réaménagé de la sortie du village jusqu’à la ferme de Mavalau. Ce chantier de 1’500 mètres s’est déroulé dans le cadre des compensations écologiques et des eaux souterraines de l’A16. Commencés en octobre, les travaux de génie civil sont bientôt terminés. Ensuite, place au génie biologique, il s’agira de semer une prairie fleurie et des plantes adaptées à ce milieu sur les berges encore ce printemps. Dès cet automne, des arbustes seront plantés le long du ruisseau.

De l’argile pour étanchéifier le fond du cours d’eau

Ces travaux ont aussi été menés pour protéger les nappes phréatiques. Sur deux zones, le toit calcaire est très proche de la surface. De ce fait, l’eau du ruisseau peut facilement intégrer le système karstique sans être filtrée par des couches de terre. En cas de pollution, les premières traces seraient déjà visibles après 5h dans le réseau d’eau de Fontenais et de Bressaucourt. Une étanchéité minérale a donc été posée. Il s’agit d’une couche de poudre de bentonite, un produit hydro-gonflant à base d’argile.

Le cours d’eau se promène dans un damier

Un essai a également été réalisé sur ce cours d’eau. Au lieu de creuser un lit avec ses méandres et ses bras morts, il a été décidé de créer un damier sur 400 mètres. L’eau se promène alors à travers les canaux entre les losanges. Le cours d’eau choisit de déserter certains passages, de déposer des graviers dans d’autres endroits et d’éroder certains monticules. « Ainsi le ruisseau trouvera de lui-même son chemin », explique le porteur du projet pour le bureau Biotec, François Gerber.

Un cours d'eau parfois à sec

Le cours d’eau se retrouve régulièrement à sec en été. Pourtant, ces travaux commandés par l’Office fédéral des routes, sont utiles pour la faune et la flore même si les poissons n’en profiteront pas, selon François Gerber. Certaines plantes supportent d’avoir les pieds dans l’eau. Ces milieux se font d’ailleurs rares en Suisse. /ncp

Cours d'eau de Bressaucourt Zoom sur « Cours d'eau de Bressaucourt » (touche ESC pour fermer)
Cours d'eau de Bressaucourt

Partager
Link
Météo