Stop au saucissonnage!

Thomas Schaffter Zoom sur « Thomas Schaffter » (touche ESC pour fermer)
Le député PCSI Thomas Schaffter s'est inquiété du démantèlement de La Poste dans une interpellation développée mercredi matin au Parlement jurassien.

Le Gouvernement ne reste pas de marbre face aux différentes fermetures d'offices de poste dans le Jura. Dans une interpellation intitulée « Fermeture des offices de poste : halte au saucissonnage ! », le député Thomas Schaffter s'est inquiété mercredi matin au Parlement jurassien du démantèlement du géant jaune dans notre canton. L'élu PCSI a ainsi demandé au Législatif d'intervenir dans le dossier en fixant un moratoire à toute fermeture d’offices postaux tant qu’une conception directrice globale du service postal ne soit clairement établie par La Poste pour les prochaines décennies.

Rencontre avec la direction de La Poste

Le ministre de l'équipement, David Eray, a déclaré que le Gouvernement in corpore avait rencontré la direction de La Poste pas plus tard que lundi afin de soumettre ses craintes, mais qu'il ne pouvait pas en faire beaucoup plus en la matière étant donné que « les autorités cantonales n’ont pas compétence de fixer un moratoire en ce sens ». David Eray a précisé que le partenaire privilégié du géant jaune sont les communes selon la loi fédérale et non pas le canton. « Nous avons par contre évoqué lors de cette séance le souhait du Gouvernement d’être plus informé et impliqué dans les décisions étant donné que lors de fermetures d’offices de poste ou de mécontentement de la population, les problèmes remontent toujours via le Gouvernement et le Parlement.

Vision à long terme exigée

Le député Thomas Schaffter a également demandé au Gouvernement jurassien que celui-ci exige auprès de La Poste une conception directrice du service postal adaptée aux spécificités du canton du Jura pour les années à venir. Dans son intervention, le ministre David Eray a indiqué que « la direction du géant jaune réfléchit à savoir si elle va continuer à annoncer de manière régulière des fermetures d’offices postaux ou si elle va, une fois, annoncer clairement sa vision à long terme. Ce qui permettrait aussi d’informer aux cantons et communes les investissements que La Poste pourra faire dans la région afin de compenser les emplois qui pourraient être perdus ». /afa

Partager
Link

Galerie photos liée

26.10.2016
Météo