Tunnels à 60km/h : « Un mal nécessaire »

Les tunnels à pas de tortue, est-ce vraiment nécessaire ? C’est en substance ce qu’a demandé mercredi matin le député PLR Gabriel Voirol à la tribune du Parlement jurassien à propos de la limitation de vitesse sur l’A16 entre Courgenay et Glovelier. À l’heure des questions orales, l’élu bruntrutain a interrogé le Gouvernement sur la pertinence de la limitation à 60km/h tout le long des huit kilomètres des deux galeries pour protéger deux zones de 70 mètres. Le libéral-radical a donc demandé à l’exécutif s’il n’aurait pas été possible de réduire cette limitation de vitesse sur une plus courte distance.

Dans sa réponse, le ministre de l’Environnement, David Eray, comprend que cette situation puisse être pénible pour les automobilistes. Il explique toutefois que les gabarits posés aux entrées des tunnels, pour interdire l’accès à des trop grands camions, forcent à limiter le secteur à 60km/h, selon la loi sur la circulation routière. De plus, les deux endroits en travaux au milieu des tunnels doivent également être limités à la même vitesse. L’Office fédéral des routes et la police cantonale ont donc validé le principe de laisser tout le tronçon à 60km/h pour éviter d’avoir une suite de vitesses irrégulières. « Le Gouvernement est conscient de cette gêne, conclut David Eray, mais par rapport à la sécurité, à la loi et à la décision prise avec la Confédération et la police, cette situation est nécessaire ». /lbr

Partager
Link

Galerie photos liée

26.10.2016
Météo