Des projets en perspective pour SEMRA plus

SEMRA plus Zoom sur « SEMRA plus » (touche ESC pour fermer)
SEMRA plus participe notamment à la mise en place de formation du personnel médical à Erevan (photo: site Internet Semra plus).

SEMRA plus veut participer à la réalisation de nouveaux projets en Arménie. L’institution basée à Porrentruy a tenu samedi sa séance annuelle. La fondation suisse pour les enfants atteints de maladie rénale en Arménie collabore depuis 1988 avec l’hôpital Arabkir à Erevan. Elle souhaite développer les modules de formation du personnel qu’elle finance sur place. SEMRA plus entend également participer à un vaste projet de création d’une école pour le personnel soignant qui œuvre sur place.

Une nouvelle recherche de fonds et un don important

L’hôpital Arabkir n’accueille pas seulement des personnes qui souffrent des reins mais aussi des enfants handicapés. SEMRA plus veut, par ailleurs, étudier de nouvelles modalités de récolte de fonds. Objectif : participer au financement de camps d’été de deux semaines organisés en faveur des enfants soignés par son partenaire en Arménie. De tels types d’actions permettent aux jeunes patients de sortir de l’environnement hospitalier ainsi que de soulager leurs familles. La fondation basée à Porrentruy entend, ainsi, lancer une action de parrainage via des particuliers ou des entreprises.

A noter encore que SEMA plus a bénéficié récemment d’un important don de la part de l’entreprise pharmaceutique Cilag. La société basée à Schaffhouse lui a confié plus de 1'700 kilos d’EPO – un produit indispensable pour les personnes qui souffrent des reins – pour une valeur de plus de 56'000 francs. /comm + fco

Partager
Link
Météo