Questionnements autour de la fusion de Delémont et sa couronne

La fusion de Delémont et sa couronne suscite des interrogations chez les socialistes délémontains. Le groupe PS va déposer lundi une interpellation à ce sujet au Conseil de ville. Il questionne notamment le fait de recourir à des cercles électoraux, un mode de fonctionnement politique qui ne fait pas l’unanimité au sein de la section delémontaine du parti socialiste.

Le groupe voit d’un mauvais œil que la commune ne bénéficie pas de la majorité au sein du législatif de la nouvelle entité. La plupart critiquent le fait que le chef-lieu jurassien n’obtiendrait que vingt sièges sur les quarante et un prévus. Ils y voient une « incompatibilité au regard du droit à l’égalité politique et une défiance malvenue à l’égard des habitants de la ville » qui représenteraient 56% de la population dans la nouvelle localité fusionnée. Le PSD demande donc aux autorités communales de se positionner sur ce point. Il souhaite également savoir si le Conseil de ville aura la possibilité d’intervenir au sein du projet.

Le PSD demande enfin un éclaircissement sur l’ensemble du processus politique communal qui va potentiellement conduire à la fusion. Selon le président du groupe politique, Iskander Ali, cette interpellation ne constitue pas une opposition à la fusion. Le groupe veut surtout obtenir des garanties quant à la prise en compte des avis des différents partis politiques et des milieux associatifs. /alr + comm

Partager
Link
Météo