Les aires de Boécourt sont ouvertes sur l’A16

S’arrêter quelques minutes sans sortir de l’autoroute, c’est désormais possible dans la Vallée de Delémont. Les aires de repos de Boécourt, situées peu avant le tunnel du Mont-Russelin, sont ouvertes depuis mercredi matin des deux côtés de l’A16. La réalisation aura duré deux ans et coûté environ 9,5 millions de francs.

Les deux aires de Boécourt sont jumelles : mêmes infrastructures, même configuration. Elles allient aspect pratique, modernité et esthétique. On y trouve bien entendu des places de parc pour les voitures, les camions et les bus, une borne Euro-relais pour les camping-cars, des sanitaires « dernier cri » et plusieurs places de pique-niques, dont deux sont couvertes par un cube en béton sur chaque aire. Les enfants n’ont pas été oubliés : ils ont l’occasion de s’adonner aux joies de la balançoire. Reste maintenant au gazon et aux arbres à pousser dans les zones de détente.

Mercredi matin, quelques curieux sont sortis de l’autoroute pour découvrir les aires de Boécourt, la plupart en restant assis dans leur véhicule. /rch

Partager
Link
Météo