Un grand « oui » aux deux lois et un net « non » aux trois initiatives

Le scrutin fédéral s’est révélé sans grande surprise dimanche. La majorité des cantons ont rejeté les trois initiatives fédérales.

L'idée d'un revenu de base versé à tous n'a pas du tout séduit les Suisses. Ils ont été 77% à rejeter cette initiative populaire.

De son côté, le financement du service public ne devra pas être revu.
L'initiative lancée par des magazines de consommateurs a été rejetée par 68% des votants.

Les Suisses ont aussi refusé de rendre l'argent des automobilistes à la route. Ils ont été 71% à rejeter l'initiative dite "vache à lait", lancée par le lobby routier.

Les deux révisions acceptées

Du côté des révisions des lois fédérales soumises au vote dimanche, les procédures d'asile peuvent être accélérées. La grande réforme de Simonetta Sommaruga de la loi sur l’asile a convaincu 67% des Suisses. Aucun canton n'a soutenu le référendum de l'UDC.

Quant au diagnostic préimplantatoire, qui permet de déceler une maladie chez un embryon fécondé in vitro, il sera autorisé en Suisse. Cette modification de la loi sur la procréation médicalement assistée a été acceptée par 63% des votants. Seuls Obwald, Appenzell Rhodes-Intérieures et Appenzell Rhodes-Extérieures ont dit non. /emu

 

Partager
Link
Météo