Gare aux explosifs !

Explosifs Zoom sur « Explosifs » (touche ESC pour fermer)
Photo ldd

La police cantonale jurassienne lance ce mardi un appel à la prudence. Il peut arriver que des explosifs et des amorces soient découverts lors de la réaffectation d’un bâtiment ou en y faisant de l’ordre. Souvent anciens, ces produits ont pu devenir instables avec le temps et en fonction des conditions d’entreposage. « Deux à trois cas sont signalés chaque année dans le Jura », précise l’adjudant Christophe Julmy.

Danger

Les matières explosives que l’on peut trouver étaient couramment employées par des particuliers il y a quelques décennies dans les carrières ou les forêts pour déraciner les souches d’arbres. Des amorces électriques – aujourd’hui interdites – se trouvent souvent à proximité. Il s’agit de tubes gris d’environ quatre centimètres de long sur un demi-centimètre de diamètre. Deux fils en sortent. Ces anciens produits sont très sensibles aux chocs, à la chaleur et aux courants vagabonds (téléphones portables ou ondes radio par exemple). « Un explosif devenu instable avec le temps peut se déclencher avec un simple coup de marteau ou un choc violent. Quant aux amorces électriques, un simple courant vagabond peut les faire exploser, et ça suffit pour vous arracher la main », précise Christophe Julmy.

Les règles à appliquer

La police cantonale rappelle les règles en cas de découverte de tels produits. « Il ne faut surtout pas les toucher, éloigner au plus vite les courants vagabonds et avertir la police au 117. La police enverra une personne compétente sur les lieux pour faire une première évaluation et une appréciation de la situation. Et en fonction de l’état de détérioration de l’explosif, on va faire appel au déminage pour évacuer le produit », explique Christophe Julmy. /rch + comm.

Partager
Link

Galerie photos liée

25.01.2016
Météo