Une plante menacée fleurit au Parc Chasseral

Le plant de sabot de Vénus du Parc Chasseral refleurit Zoom sur « Le plant de sabot de Vénus du Parc Chasseral refleurit » (touche ESC pour fermer)
Le plant de sabot de Vénus du Parc Chasseral refleurit

L’unique sabot de Vénus du Parc Chasseral a fleuri. Il s'agit du dernier plant indigène et sauvage recensé depuis 1993 sur le territoire du Parc. La fleur était autrefois répandue dans le Jura mais est en voie d'extinction aujourd'hui. Le Service Faune Forêts Nature du canton de Neuchâtel et le Parc Chasseral collaborent pour tenter de la sauver. Sa localisation précise est tenue secrète par ses admirateurs, qui révèlent qu'elle se trouve au détour d'un chemin sur le territoire de La Neuveville. Connue également sous le nom de sabot de la Vierge ou soulier de Notre-Dame, l'orchidée n'avait pas refleuri depuis 2011. /sca+comm

Partager
Link
Météo