Des résultats réjouissants pour l’ECA Jura

ECA Jura Zoom sur « ECA Jura » (touche ESC pour fermer)
Les résultats de l'ECA Jura ont été présentés par le directeur François-Xavier Boillat (à gauche), le ministre des Finances et président du conseil d'administration Charles Juillard ( au centre) ainsi que par le chef comptable de l'institution Gérard Queloz (à droite).

L’ECA Jura a connu une bonne année 2015. Les résultats de l’Etablissement cantonal d’assurance ont été présentés jeudi. Ils comportent un bénéfice de plus de 2,7 millions de francs. L’excédent de revenus est toutefois inférieur à celui de 2014 (près de 5 millions de francs) qui avait été la meilleure année de l’histoire de l’institution. Un rabais de 20% a néanmoins été accordé sur les primes 2016.

Moins de sinistres mais moins de rendement

L’ECA Jura a enregistré une baisse du nombre de sinistres dus au feu l’an dernier : 172 cas contre 220 en 2014. Les coûts engendrés sont toutefois plus importants. Ils se montent à 4 millions de francs en 2015 contre 2,5 millions de francs l’année précédente. Les coûts se situent néanmoins dans la moyenne entre 1979 et 2015 (398 cas pour 4,16 millions de francs). Quant aux sinistres dus aux éléments de la nature, ils sont également moins nombreux par rapport à 2014. Ils sont passés de 211 à 141 et ont généré des coûts de 400'000 francs contre 485'000 francs en 2014. Ils affichent des résultats nettement en dessous de la moyenne entre 1979 et 2015 (905 cas pour 2,21 millions de francs).

L’année boursière, quant à elle, a été nettement moins favorable l’an dernier avec une performance des titres et des placements de capitaux de 0,62%. Le chiffre avait atteint 9,2% en 2014. Ce résultat explique donc en grande partie la baisse du bénéfice par rapport à 2014, de même que des coûts plus importants pour les sinistres dus au feu.

De premiers chiffres pour Fontenais et Buix

L’orage de grêle survenu le mois dernier à Fontenais ainsi que les inondations de mardi ne grèveront pas les comptes 2016 de l’ECA Jura. Les dégâts à charge de l’Etablissement cantonal d’assurance devraient se situer entre 100'000 à 120'000 francs pour chacun des deux événements, selon les premières estimations. Le directeur de l’Etablissement cantonal d’assurance, François-Xavier Boillat, a précisé qu’une « petite vingtaine » de maisons avait été touchée à Buix. Reste que depuis le début de l’année, les coûts liés aux sinistres dus aux éléments de la nature ont d’ores et déjà doublé par rapport à l’ensemble de 2015. Ils se situent actuellement aux environs de 850'000 francs. /comm + fco

Partager
Link
Météo