Comptes validés à Haute-Sorne

Le Conseil général de Haute-Sorne était réuni, mardi soir, à Courfaivre. Zoom sur « Le Conseil général de Haute-Sorne était réuni, mardi soir, à Courfaivre. » (touche ESC pour fermer)
Le Conseil général de Haute-Sorne était réuni, mardi soir, à Courfaivre.

Le Conseil général de Haute-Sorne approuve les comptes 2015 de la commune. Les finances de l’année passée ont été présentées mardi soir par le Conseil communal à Courfaivre. Les conseillers généraux les ont acceptées à l’unanimité.

« La Djennie » anime la soirée

Un crédit accepté mais non sans remous. Un crédit de 145'000 francs pour la réfection du chemin de « La Djennie » a été approuvé par le Conseil général. Le Conseil communal souhaite réparer le chemin, qui relie Berlincourt au sud-est de Glovelier, pour sortir le trafic agricole de la route cantonale. La voie donne accès aux terres de quatre agriculteurs et d’onze autres propriétaires terriens. Elle est également régulièrement utilisée par les piétons et les cyclistes. Ce chemin est devenu difficilement praticable. L’exécutif propose de payer sa réfection en totalité avec le fonds d’entretien des chemins. Un point critiqué par l’UDC et le PS.

Frédéric Juillerat, du parti de droite, a tout d’abord demandé une modification de l’objet pour qu’il soit financé à 50% par le fonds et à 50% par la commune - en tant que propriétaire - une requête refusée par neuf élus contre sept. Patrick Ballaman estime que le fonds d'entretien n’est pas assez alimenté - 65'000 francs par an - pour subvenir à la totalité des frais. Le socialiste évoque une autre affaire qui avait été financée à raison de trois tiers à la charge de la commune, du fonds d’entretien et du propriétaire. Pour le Conseil communal, Georges Migy explique que c’était, dans ce cas, le propriétaire qui avait fait la demande de réfection et qu’il avait donc logiquement pris part aux frais. Finalement, le crédit a été accepté par 14 voix contre 8.

Règlement accepté et motions traitées

Le règlement concernant la garde et la taxe des chiens a été accepté par le Conseil général. Le texte s’inscrit dans le cadre de la procédure d’harmonisation de la législation communale. Il a été approuvé par 26 élus. Le Conseil communal de Haute-Sorne a finalement présenté des réponses à différentes motions et postulats. Le maire a proposé un canevas pour les messages de l’exécutif au législatif. Jean-Bernard Vallat a ainsi traité une motion qui demandait des textes plus complets dans les messages soumis par le Conseil communal. Un groupe de travail va également être créé pour répondre à une autre motion du PCSI qui proposait de réfléchir et d’anticiper une organisation politique plus efficiente pour la commune fusionnée. Ce groupe de travail sera composé de sept membres provenant du Conseil communal, du Conseil général ainsi que de l’administration. Il sera mis en place pour la prochaine législature. /lbr

Partager
Link
Météo