Les élèves perturbateurs seront recadrés

Le canton du Jura doit mettre en place une structure socio-éducative pour les élèves perturbateurs. Le Parlement a accepté mercredi par 52 voix et 7 abstentions la motion du PLR Stéphane Brosy en ce sens. En clair, les élèves en décalage avec le système éducatif ou en conflit avec les enseignants seront à l'avenir pris en charge par des professionnels spécialisés pour être recadrés. L'objectif est de les réintégrer à moyen terme dans leur classe.

Cette structure dite « classe-relais » est sur la table des autorités cantonales depuis un certain temps déjà, mais elle s'est frottée au programme d'économies OPTI-MA. Avec l'acceptation de la motion, le Gouvernement – qui souhaitait une acceptation sous forme de postulat – devra trouver des solutions pour le financement, dans le Département de la formation. /rch

Partager
Link

Galerie photos liée

26.10.2016
Météo