Le Brexit dans l'oeil d'une Prévôtoise

Kate Otieno Zoom sur « Kate Otieno » (touche ESC pour fermer)
Kate Otieno, a grandi à Newcastle, mais vit depuis 33 ans en Suisse.

Kate Otieno vient de Newcastle dans le nord de la Grande-Bretagne, mais elle vit à Moutier depuis 33 ans. Cette sage-femme à l’Hôpital du Jura à Delémont a encore son père, son frère et de nombreux membres de sa famille en Angleterre. Elle porte évidemment un regard sur ce qui se passe dans son pays d’origine autour du Brexit : « Grâce à la technologie, il est très facile de nos jours de rester informer. Je regarde notamment la télévision et consulte les informations sur internet », explique-t-elle. « Le dossier du Brexit m’intéresse mais je pense que je suis moins touchée du fait que j’ai vécu plus de la moitié de ma vie ici en Suisse, donc je me considère comme Prévôtoise », précise Kate Otieno.

« Je souhaite le statut quo »

Kate Otieno n’a pas le droit de vote en Angleterre, mais elle prône en faveur du maintien de son pays au sein de l’Union européenne. « Il y a trop d’inconnues sur l’avenir de l’Angleterre en cas de retrait de l’UE et je pense que c’est ce qui fait peur à toutes les personnes qui sont opposées au Brexit », déclare la sage-femme. « Il ne faut pas oublier que nous sommes très indépendants tout en étant membre de l’Union européenne. Nous sommes une île, nous conduisons à gauche et nous avons encore notre propre monnaie, la livre sterling », conclut Kate Otieno. /afa

Partager
Link
Météo