A pied, à vélo… mais pas en voiture

slowUp Jura Zoom sur « slowUp Jura » (touche ESC pour fermer)
Le slowUp Jura a rassemblé plus de 23'000 adeptes de la mobilité douce.

Une affluence de plus de 23'000 personnes pour le slowUp Jura. La huitième édition de la manifestation s’est tenue dimanche de 10h à 17h sur les routes de la Vallée de Delémont. Un parcours de 34 kilomètres à travers neuf localités avait été mis en place et les amateurs de mobilité douce ont pu s’emparer du bitume à vélo, à pied ou encore en rollers.

Les organisateurs tirent un très bon bilan de la cuvée 2016 qu’ils qualifient de « magnifique succès ». La fréquentation a toutefois été un peu moins importante que lors de l’édition 2015 qui avait attiré près de 28'000 mille personnes. La tenue de l’Eurofoot a peut-être joué un rôle, selon le responsable communication du slowUp Jura. Cédric Cerf a constaté une baisse de fréquentation dans l’après-midi. Aucun incident majeur n’a été à signaler. Cédric Cerf souligne que l’ambulance n’a pas dû intervenir tout au long de la journée. C’est seulement la deuxième fois que cela se produit. Autre satisfaction : la manifestation qui bénéficiait d’un budget de 120'000 francs devrait boucler sur des comptes équilibrés.

Le slowUp Jura a profité cette année d’une bonne météo, presque idéale pour la pratique d’une activité physique. Le soleil était de la partie le matin. Les nuages ont été davantage présents par la suite mais le temps est resté sec, avec des températures pas trop chaudes pour la saison. François Comte est parti à la rencontre de quelques-uns des participants. Son reportage est à écouter ci-dessous (à écouter uniquement depuis la version classique du site) :

Le slowUp pour mieux intégrer les migrants

Le slowUp Jura 2016 a également réjoui des jeunes migrants hébergés dans les centres de Courfaivre et de Delémont. Le collectif Terre d’accueil avait mis en place une action en leur faveur dans le cadre de la manifestation. Il leur a donné la possibilité de prendre part au slowUp à vélo ou à pied. Les migrants étaient encadrés par des accompagnants issus de la région.

Une quarantaine de personnes – en tout - ont participé à l’action montée par Terre d’accueil qui avait pour but de favoriser l’intégration par le contact avec la population locale. Une des membres du collectif, Claire-Lise Nusbaumer, estime que l’objectif a été atteint. Elle relève également que l’opération a été très bien accueillie par les organisateurs du slowUp Jura qui ont offert des t-shirts et des pique-niques aux jeunes migrants.

A noter, enfin, que la date du prochain slowUp Jura est d’ores et déjà fixée. La manifestation aura lieu le dimanche 25 juin 2017. /comm + fco

Partager
Link

Galerie photos liée

26.06.2016
Météo