Peu de cigogneaux cette année

cigogne Zoom sur « cigogne » (touche ESC pour fermer)
Photo: Philippe Bassin

La météo humide et froide de ce printemps a été fatale aux cigognes. La nidification du traditionnel couple d’oiseaux qui s’installe sur le toit de l’église de Damphreux a échoué cette année. « Il semblerait que les nombreuses précipitations du mois d’avril et les températures très basses ont fait mourir les embryons à l’intérieur même de l’œuf parce qu’on n’a pas vu de petits à l’éclosion », explique le président de la Fondation des marais de Damphreux, Philippe Bassin. « Nous avons par contre eu le plaisir d'accueillir cette année quatre autres couples dans la région, deux aux étangs de Damphreux, un à Vendlincourt et un à Porrentruy. Seule la nidification de ceux installés aux étangs a réussi », indique Philippe Bassin. Les trois cigogneaux ont d’ailleurs été bagués ce samedi matin.

Image positive

La Fondation des marais de Damphreux a lancé en 1995 un projet de réintroduction des cigognes blanches en Suisse. « Nous tirons un très bon bilan de ce projet parce que les cigognes sont des oiseaux qui ont une symbolique très positive auprès de la population. Ils ont peu peur de l’homme et viennent nicher dans nos villages. Et puis il y a la légende des cigognes qui apportent les bébés. Bref ces volatiles sont perçus très positivement par les gens », souligne Philippe Bassin. /afa

Partager
Link
Météo