De bons résultats pour la Surveillance environnementale

eau Zoom sur « eau » (touche ESC pour fermer)
La surveillance de la qualité de l'eau fait partie des tâches de la Surveillance environnementale (photo: archives).

La Surveillance environnementale s’active dans le canton du Jura. La structure qui compte six personnes a été réorganisée en début d’année. Elle dresse mardi un bilan après ses six premiers mois d’activités. La cellule cantonale de Surveillance environnementale intègre désormais les tâches liées à la chasse et à la pêche, tout comme les mesures de la qualité de l’eau et de l’air. Différentes prestations ont, par ailleurs été externalisées aux partenaires de l’Etat, comme les gardes auxiliaires de la chasse et de la pêche. Elle est ainsi active dans tous les secteurs du domaine. Les résultats sont au rendez-vous, selon l’Office cantonal de l’environnement qui relève une nette amélioration qualitative et quantitative de la surveillance du territoire. Il souligne également une présence plus importante du personnel dans le terrain.

Un premier bilan chiffré

Pour les six premiers mois de l’année en cours, la cellule de Surveillance environnementale est intervenue dans 300 dossiers au total. Dans le détail, 220 d’entre eux ont concerné, par exemple, le domaine des rejets industriels, des dépôts de déchets, des prélèvements pour analyses ou encore des destructions d’objets naturels ainsi que des fumées incommodantes. Les 80 dossiers restants étaient liés à la faune. Le tout a provoqué l’ouverture de onze procédures pénales. L’an dernier, Les actions dans le domaine de l’entretien des milieux naturels, des pollutions ou encore des rejets d’entreprises ont débouché sur une vingtaine de dénonciations au Ministère public.

A noter encore que les premiers chiffres pour 2016 ne comprennent pas les tâches plus régulières de surveillance comme le suivi de la faune ou le gardiennage de la chasse ainsi que les diverses prestations de conseil. Ultime précision : le poste de responsable de la cellule de Surveillance environnementale est actuellement mis au concours. Le titulaire actuel, Amaury Boillat, a été nommé récemment au poste d’inspecteur de la faune. /comm + fco

Partager
Link
Météo