Les relieurs en voie de disparition

 Zoom sur «   » (touche ESC pour fermer)
Myriam Dubey, en train de coudre une brochure.

C’est un peu une docteure des livres: Myriam Dubey exerce le métier de relieuse d’art. Dans son atelier, elle répare les couvertures abimées, recolle les pages arrachées, et donne une seconde jeunesse à de vieux ouvrages. Un métier, ou plutôt une passion, dont elle peine à vivre aujourd’hui.

Les relieurs d’art trouvaient de nombreux clients il y a encore quelques années, mais la production industrielle et surtout le numérique menacent ce métier de disparition. «On est dans une société Kleenex, quand c’est usé on jette, puis on rachète», déplore Myriam Dubey, au micro de Caroline Toussaint. Un reportage à découvrir ci-dessous (disponible uniquement sur la version classique du site: /cto

Partager
Link
Météo