La nomination des collaborateurs de l'Etat sous la loupe

Y-a-t-il assez de transparences lors des nominations des collaborateurs de l’Etat? Dans une question écrite au Gouvernement, le député PDC Yves Gigon disait vouloir connaître la domiciliation de tous les employés. Surtout lorsque ceux-ci n’habitent pas dans le Jura. L’exécutif cantonal a cependant été clair : il n’y a pas besoin de donner plus d’informations au public.

Seuls 6% des collaborateurs de l’Etat ne résident pas dans le canton. Selon le Gouvernement, ce chiffre est trop faible pour justifier une information publique systématique.

L’exécutif jurassien estime également que les informations jugées importantes sont communiquées. Les nominations de cadres et les autres prises de fonctions particulièrement médiatiques sont toujours rendues publiques. D’autres données plus précises ne seraient pas nécessaires.

Le Gouvernement rappelle enfin que certaines informations ne sont pas communiquées afin de protéger les employés. C’est le cas notamment lorsqu’il s’agit d’activités qui relèvent du contrôle ou de la sanction, par exemple. Le nom ou la domiciliation des collaborateurs sont alors volontairement tenus secrets, pour éviter le traçage de la vie privée. /cto

Partager
Link
Météo