Deux chefs nommés à l’enseignement jurassien

SEN et CEJEF Zoom sur « SEN et CEJEF » (touche ESC pour fermer)
Le nouveau chef du SEN Fred-Henri Schnegg, le ministre de la formation Martial Courtet et le nouveau directeur du CEJEF Guy Jubin (de gauche à droite).

Fred-Henri Schnegg est le nouveau chef du Service jurassien de l’enseignement (SEN). Le Gouvernement a communiqué son choix vendredi. Il a également engagé Guy Jubin en qualité de directeur général ad interim du Centre jurassien d’enseignement et de formation (CEJEF). Les deux hommes entreront en fonction le 1er décembre.

Fred-Henri Schnegg remplace Pierre-Alain Cattin à la tête du SEN. Âgé de 51 ans, il est domicilié à Sonceboz et déménagera dans le Jura d'ici 4 ans. Fred-Henri Schnegg est titulaire d’une Licence en sciences de l’éducation obtenue à l’Université de Genève. Il travaille depuis 15 ans au sein de la HEP-BEJUNE comme formateur d'enseignants, et occupe, depuis août 2014, le poste de vice-recteur des formations. Fred-Henri Schnegg souhaite à présent relever un nouveau défi.

Fred-Henri Schnegg a aussi un passé politique dans le camp anti-séparatiste. Membre de l’UDC du Jura bernois jusqu’en 2008, il a été maire de Sonceboz, puis a siégé au Grand Conseil bernois, au Conseil du Jura bernois et à l’Assemblée interjurassienne. Cette nomination dans le Jura n’est-elle pas lourde à porter ? La réponse de Fred-Henri Schnegg.

Du côté du Syndicat des enseignants jurassiens, le secrétaire général estime que cette nomination est une très bonne nouvelle. Rémy Meury affirme que Fred-Henri Schnegg est à l’écoute et qu’il a une vision de l’école proche de la sienne : ouverte et progressiste. Rémy Meury nous a confié que chacun mettra de l’eau dans son vin pour trouver les meilleures solutions.

Projet de fusion CEJEF-SFO

Guy Jubin remplacera, quant à lui, Pierre-Robert Girardin au CEJEF pour une durée déterminée d’une année. L’Ajoulot de 46 ans habite à Alle. Il est titulaire d’un Master en économie obtenu à l’Université de Neuchâtel. Il occupe actuellement la fonction de directeur des ressources humaines au sein d’une entreprise delémontaine. Guy Jubin devra notamment proposer un projet de fusion entre le CEJEF et le SFO, le Service de la formation des niveaux secondaire II et tertiaire. /lbr+rch+comm

Partager
Link
Météo