Des mesures suite à un cambriolage au CEJEF

Martial Courtet Zoom sur « Martial Courtet » (touche ESC pour fermer)
Martial Courtet a annoncé la mise en place de mesures suite à un cambriolage à la division technique du CEJEF, à Porrentruy (photo: archives).

Le cambriolage qui a eu lieu le week-end dernier à la division technique du CEJEF, à Porrentruy, n’est pas resté sans suites. Le ministre en charge de la Formation, Martial Courtet, l’a assuré mercredi matin lors des questions orales au Parlement, suite à une intervention du député PLR Ernest Gerber. Des malfrats « apparemment bien renseignés », selon l’élu de Cornol, se sont emparés d’un coffre qui contenait « plusieurs milliers de francs », toujours selon Ernest Gerber, issus de l’encaissement de matériel vendu aux élèves ainsi que des frais d’écolage. Pour le député radical, le fait que le coffre ait été emporté alors qu’il n’était pas scellé constitue une faute « grave ».

Le ministre de la Formation, Martial Courtet ne partage pas du tout cet avis. Pour lui, « ce qui est grave n’est pas d’avoir placé de l’argent de la vente de photocopies et de livres des élèves dans un coffre lui-même placé dans une pièce fermée à double tour. Ce qui est grave, c’est que des gens commettent ce genre d’actes répréhensibles et infligent à notre région le fléau du cambriolage ». Martial Courtet a précisé qu’il ne pouvait pas suivre l’élu radical et qu’il ne fallait pas prendre le risque de faire passer les victimes, en l’occurrence le personnel de la division technique du CEJEF, pour des coupables. Le ministre de la Formation a, par ailleurs, indiqué que des mesures avaient été mises en place dès lundi, suite à ce cambriolage. Un système d’alarme sera installé, notamment dans la partie administrative et les versements seront dorénavant effectués par e banking ou par bulletins de versement, dans la large majorité. /fco

Partager
Link

Galerie photos liée

26.10.2016
Météo