Du dur pour mieux accueillir les avions

L’aérodrome du Jura continue de se développer. En fonction depuis 2011, l’infrastructure située à Bressaucourt va inaugurer le week-end prochain, les 17 et 18 septembre, son nouveau parking en dur. Cette place goudronnée permet d’accueillir une douzaine d’avions pendant quelques heures, alors qu’auparavant ils étaient stationnés dans l’herbe. Elle est opérationnelle depuis quelques mois et a coûté 315'000 francs, dont plus d’un tiers a été subventionné. Le reste est à la charge de la Société coopérative aérodrome du Jura. Cette nouvelle aire de stationnement permet d’améliorer les conditions de parcage. Les pilotes d’avions modernes rechignent, selon Roger Chèvre un des membres du conseil d’administration, à se déplacer dans l’herbe de peur d’endommager la carrosserie et les instruments de navigation. Autre atout majeur de cette surface en dur, elle est insensible aux pluies. De ce fait, la Société coopérative aérodrome du Jura espère attirer de nouveaux engins et augmenter le nombre de mouvements sur la piste. Cette année, le palier de 8’300 atterrissages et décollages devraient être atteint. Un chiffre comparable à l’année précédente. Le chef de l’aérodrome, Sébastien Theurillat souligne que les mois de mai et juin ont été très humides, ce qui a fortement péjoré la saison.

Différentes activités seront mises sur pied lors de l’inauguration, le week-end prochain de 10h à 19h, comme par exemple des baptêmes de l’air ou des sauts en parachute. /ncp

Partager
Link
Météo