Les aînés se muent en athlètes

Les JO des aînés Zoom sur « Les JO des aînés » (touche ESC pour fermer)
Les JO des aînés

Les premiers Jeux Olympiques des aînés se sont tenus ce mardi à Bassecourt dans le Jura. Organisé par l’association JURAnciens, l’événement permet aux Établissements Médico-Sociaux (EMS) du canton de retrouver… et de s’affronter sur diverses épreuves.

Et on s’y croirait. Cérémonie d’ouverture, flamme olympique allumée par une athlète centenaire, tout y est… jusqu’à la lecture du serment olympique rédigé pour l’occasion. « Nous promettons de respecter et de suivre les règles qui régissent ces Jeux Olympiques, en nous engageant pour un sport sans dopage et sans drogue dans un esprit de sportivité. », clame solennellement Mercedes, une résidente. Après le protocole place aux choses sérieuses, les mamies sont déjà dans les starting-blocks pour le slalom en déambulateur. « Oh oui on stresse quand même un peu », lâche Marguerite, 87 ans. Et c’est parti ! Germaine, t-shirt bleu ciel, s’élance face à Odile tout de rose vêtue. Germaine slalome entre les plots avec une facilité déconcertante et en garde même sous la pédale pour accélérer sur la ligne droite du retour. Odile, peine dans le virage et s’incline largement. « Ça s’est bien passé, je me suis dit il faut y aller ! Et puis cette ambiance ça fait plaisir. », confie la vainqueur après avoir franchi la ligne d’arrivée.

Juste à côté, on rivalise de précision à l'épreuve du basketball. Thérèse de la résidence Claire-Fontaine de Bassecourt impressionne tout le monde avec des shoots dignes des plus grands sous les vivats de ses coéquipières et accompagnants. « Je ne sais pas comment j’ai fait, je n’en reviens pas », souffle Thérèse encore tout étonnée. « C’est exceptionnel, 16 paniers en trois minutes, c’est très professionnel », commente même Alexis, jeune juge-arbitre pour l’occasion. Qui sait si Thérèse n’ira pas tenter sa chance en NBA ? « En quoi ? » interroge la vieille dame avec le sourire. Dans le championnat nord-américain de basket ! « Oh alors je n’irai pas jusque-là », conclut-elle dans un éclat de rire général. Les accompagnateurs perçoivent aussi les bienfaits de ces jeux sur les résidents. « Ils sont rayonnants, motivés, encouragent leurs coéquipiers. Ça leur rappelle également des souvenirs car beaucoup ont fait du sport étant jeune », explique Sabrina, animatrice à la résidence La Jardinerie à Delémont. Des aînés bien dans leurs corps et donc bien dans leur tête pour cette journée très divertissante. Ces « JO des aînés » auront également, conformément aux attentes des organisateurs, déridé l’image des EMS. /jpi

Partager
Link
Météo