Des prises de position avec quelques nuances

Image d'urne Zoom sur « Image d'urne » (touche ESC pour fermer)
Les partis politiques jurassiens ont défini leurs mots d'ordre en vue des votations fédérales du 25 septembre (photo: archives).

Le clivage entre la gauche et la droite se fait sentir dans les prises de position des partis politiques jurassiens en vue des votations fédérales du 25 septembre. Trois objets sont soumis aux citoyens suisses : la loi sur le renseignement, l’initiative AVSplus et l’initiative pour une économie verte. Les mots d’ordre émis par les différentes formations politiques du canton du Jura montrent, certes, une opposition entre la gauche et la droite mais avec toutefois quelques petites différences.

Trois nuances de mots d’ordre

Le premier élément qui détonne concerne l’initiative AVSplus. L’UDC Jura laisse la liberté de vote à ses membres alors que le parti rejette fermement le texte au niveau national. Pour le reste, pas de surprises : l’initiative est soutenue par le Parti socialiste jurassien, le CS/POP, les Verts et le PCSI. Le PDC, le PLRJ et le Parti évangélique appellent à rejeter l’initiative.

Deuxième nuance, cette fois-ci à propos de la loi sur le renseignement. Dans le Jura, seul le CS-POP s’oppose au texte. Les Verts laissent la liberté de vote alors que le Parti socialiste jurassien soutient la nouvelle loi. A droite et au centre, le PLRJ, l’UDC, le PDC et le PEV militent pour la nouvelle loi. C’est oui également du côté du PCSI mais un oui timide.

Le dernier bémol porte sur l’initiative sur l’économie verte. Le Parti évangélique du Jura se trouve dans le camp des partisans du texte, soit les Verts, le CS/POP, le PSJ et le PCSI. De leur côté, le PDC, l’UDC et le PLRJ rejettent l’initiative.

A noter, enfin, que la Chambre de commerce et d’industrie du Jura a également pris position sur les initiatives AVSplus et sur l’économie verte. Elle appelle à repousser les deux textes. /comm + fco

Partager
Link
Météo