Un vent de renouveau souffle sur la FFA

Photo: archives. Le Festival des fanfares d'Ajoie Zoom sur « Photo: archives. Le Festival des fanfares d'Ajoie  » (touche ESC pour fermer)
Photo: archives. Le Festival des fanfares d'Ajoie

Optimiser le lien entre La Fédération des fanfares d’Ajoie et les ensembles. Les représentants des quatorze formations ajoulotes avaient rendez-vous samedi à Buix pour une assemblée extraordinaire. Les membres ont validé une nouvelle organisation qui permettra d’améliorer la communication. À l’avenir, le comité sera formé des différents présidents, alors qu’actuellement ce sont des membres qui n’ont pas forcément de responsabilités au sein des ensembles. Par ailleurs, un bureau de quelques personnes sera remis sur pied pour régler les affaires courantes et permettre ainsi au comité de se réunir moins souvent.

Henri Erard, l’homme providentiel de la FFA

Un nouveau président a également été nommé samedi. Henri Erard remplace Serge Caillet, qui souhaitait démissionner depuis quelques temps. Henri Erard joue dans la fanfare Union de Buix. Il ne compte pas révolutionner l’association faîtière, mais suivre les objectifs de la FFA, à savoir promouvoir la musique, encourager la formation de la relève et renforcer les liens d’amitié entre les sociétés. /ncp

Partager
Link
Météo