Un projet qui n’attend plus que l’aval de la population

crèche Val Terbi (photo: montage Burri et Partenaires). Zoom sur « crèche Val Terbi (photo: montage Burri et Partenaires).  » (touche ESC pour fermer)
Le nouveau bâtiment de la crèche prendra place à côté du complexe communal de Vicques (photo: montage Burri et Partenaires).

Le Conseil général de Val Terbi plébiscite le projet de crèche-unité d’accueil pour écoliers à Vicques. Il a préavisé, à l’unanimité, un crédit de 1'995'000 frs pour sa réalisation mardi lors de sa 4e séance de l’année à Vicques. Le législatif vadais rejoint ainsi le Conseil communal qui avait déjà donné un préavis favorable au dossier. Le Conseil général a également présenté le message qui sera distribué à la population en vue de la votation populaire. Ce projet sera, en effet, soumis aux urnes le 27 novembre prochain. Dans cette optique, une séance d’information publique se tiendra le 25 octobre.

Le règlement relatif au statut du personnel de la Commune mixte de Val Terbi a été approuvé par l’assemblée. Il s’inspire en bonne partie du règlement type établi par le Service des communes de la République et canton du Jura. Quant à l’annexe qui fixe la classification des fonctions, elle a été établie sur la base d’un catalogue élaboré par le Service des ressources humaines du Canton, sur mandat de l’Association jurassiennes des communes. Ce texte vise à garantir l’égalité de traitement entre les différentes composantes du personnel. Le règlement tarifaire concernant la gestion des déchets de la commune a aussi été accepté.

Une information concernant l’accueil des migrants

Deux nouveaux membres ont été nominés à la commission de l’action sociale. Philippe Limacher remplace Elisabeth Dennert, sur proposition du groupement des sans partis de Vermes. Anne-Marie Chappuis, de Vicques, remplace, elle, Dominique Rudolf, sur proposition de la section locale du PDC. Quant à Michel Buchwalder, de Vermes, il remplace Manuel Schindelholz au sein de la commission rurale de l’urbanisme et des constructions.

La motion de Xavier Dobler, intitulée « Etude pour un nouveau local pour la voirie » a, elle, été transformée en postulat. Elle visait le regroupement de la voirie sur un seul site, à Vicques, au lieu de quatre à l’heure actuelle.

En outre, cette session du Conseil général de Val Terbi a été animée par le passage de Francis Charmillot, directeur de l’AJAM, et de Julien Cattin, futur chef du Service de l’action sociale jurassien. Ils ont délivré un éclairage concernant la planification préventive pour l’accueil des migrants dans des constructions protégées. La mise en disposition de l’abri de protection civile en cas de situation d’urgence a rencontré un écho favorable au sein de l’assemblée. /emu

Partager
Link
Météo