Des parcelles pour l’accueil des personnes âgées

Photo: archives Zoom sur « Photo: archives » (touche ESC pour fermer)
Photo: archives

Delémont veut faire de la place aux aînés. Deux projets concernant l’accueil des personnes âgées seront soumis au Conseil de ville lundi soir. Concrètement, il s’agit de mettre à disposition en droit de superficie deux parcelles à la Résidence Clair-Logis et une autre aux anciens abattoirs. L’objectif est de contribuer à la planification médico-sociale cantonale avec ces deux projets complémentaires.

Ce n’est pas un secret, la population vieillit. Le canton veut permettre le plus possible aux aînés de rester à domicile. Mais pour ce faire, de nouvelles structures sont à créer. La mise à disposition des parcelles permettra la réalisation des deux projets afin d’offrir des lits supplémentaires en EMS et unités de vie psychogériatriques (UVP), mais aussi des appartements protégés et un centre de jour. Pour ce qui est de Clair-Logis, le bâtiment serait déconstruit et redéployé sur une plus grande surface. Le dossier est déjà bien avancé. Aux anciens abattoirs, il s’agirait d’ériger une structure complémentaire, comprenant lits EMS et UVP et appartements protégés.

Les terrains dont il sera question lundi soir seraient octroyés en droit de superficie pour 60 ans, avec une option de 30 ans supplémentaires. Les locations devraient rapporter un peu plus de 6 millions sur ces 60 années. En cas d’approbation du Conseil de ville, la population aura le dernier mot, vraisemblablement en novembre prochain.

Une fois la mise à disposition des terrains validée, les projets resteront eux à préciser, en collaboration avec le canton, pour définir précisément le nombre de lits à prévoir. Les partenariats, en bonne voie, resteront également à contracter. /iqu

Partager
Link
Météo